vendredi 24 avril 2009

[Iron Winds of War] Jeu de bataille de masse

Après de longs mois de silence, le groupe yahoo ironwow consacré à Iron Winds of War reprend vie avec quelques posts. Quoi ! vous ne connaissez pas ce jeu de combat de masse fantastique en téléchargement gratuit ! Scandaleux !Bon reprenons depuis le début.

Chaos War
Dans le dernier quart des années 80, Ral Partha, la vénérable société qui produit des figurines depuis 1975, a initié un nouveau projet pour consolider sa gamme et proposer des boîtes de compagnies d'orques, d'elfes ou d'hommes-bêtes.

Et pour mettre en scène ces figurines, la société de Cincinnati a décidé d'adapter leur règle de combat médiévale, Rules According to Ral à cette gamme de figurines fantastiques. Ainsi naquit Chaos Wars. L'idée fut apparemment abandonné peu de temps après.


Iron Winds of War
Après bien des errements, Ral Patha est devenu Iron Wind Metals en 2001. Sous l'égide de la nouvelle société, Chaos War est devenu Iron Winds of War, un jeu en téléchargement gratuit , histoire vraisemblablement de supporté leur gamme de figurines médiévales fantastiques disponibles sur leur Online Store. La qualité de gravure est loin de ce qui se fait aujourd'hui mais les figurines ont du caractère et du charme.

Si IronWOW est supporté très mollement et sans véritable approfondissement du système de jeu. Il en demeure pas moins que ce jeu semble intéressant, amusant et simple et permet de jouer à moindre coût. Je ne serai pas vraiment dire pourquoi mais j'ai eu soudain envi de parler d'Iron Winds of War. Un effet de la nostalgie ? Pour les vieux comme moi, Ral Partha représente une marque plus ou moins mythique de figurines pour le jeu de rôle mais aussi pour Battletech ou Vor et autres ex-jeux FASA.

Les règles datent de 2003 et ont fort peu évolué malgré quelques amendements des tentatives sans lendemain de raviver l'intérêt des joueurs. Pour en découvrir un peu plus, on peut aussi se tourner vers le forum officiel.

Système de jeu
Ce jeu de combat de masse tient sur 4 pages et se révèle particulièrement simple pour des débutants. Les formations sont standardisées : les unités d'infanterie sont constituées de 12 figurines (3 rangs de 4 figurines) alors que la cavalerie comprend 6 figurines (2 rangs de 3). A côté des unités on trouve des Leaders qui peuvent se provoquer en duels. Il existe 3 classes de fantassins (chevaliers, guerriers et levée) et deux classes de cavaliers (chevaliers et guerriers). On distingue aussi les troupes équipées d'arc. Outre ces classifications très moyenâgeuses, des règles complémentaires proposent de jouer nains, elfes, orques, trolls et morts-vivants et la notion de héros et de demi-dieu. Une petite extension inclue la magie. Les armées sont construites à partir d'un système de points.

Le tour de jeu est constituée de 5 événements : Défis, Tir, Mouvement, Mêlée et Morale. Les événements sont gérés en simultanés tandis que l'ordre des mouvements est tiré au dé. Pour résoudre un combat, chaque camp lance 1d6 et modifie le résultat selon la classe des combattants (levée -1 et chevalier +1 par exemple) et la situation (-1 pour 3 pertes dans l'unité, +1 pour une prise de flanc par exemple). Le résultat est divisé par un facteur qui dépend de la classe de l'ennemi. Ainsi un résultat total de 3 donnera 3 pertes contre de la levée mais seulement 1 perte contre des chevaliers.

In Fine, IronWOW est un jeu plaisant, simple et accessible mais qui souffre de l'absence de support d'IWM. Par exemple un blog consacré au jeu est annoncé depuis de nombreux mois...mais que cela n'arrête pas les velléités des joueurs potentiels.

Merci à Dreadaxe qui avait attiré mon attention sur cette règle.
Enregistrer un commentaire