mercredi 30 novembre 2011

La légende de Drizzt

J'apprécie réellement l’œuvre de R.A. Salvatore même s'il est difficile de parler de chef-d’œuvre dans le cas de la saga de Drizzt Do’Urden, un elfe noir qui est passé de l'Outreterre vers la lumière (et pas sans mal). Le Drow qui est devenu un rôdeur a fédéré autour de lui un cercle d'amis fidèles et a attiré aussi des ennemis d'envergure, dont Artemis Entreri, l'assassin qui est de loin mon personnage favori (comme beaucoup j'imagine). 

C'est donc tout naturellement que je me suis jeté sur Legend of Drizzt, un jeu de plateau collaboratif dans la lignée de Castle Ravenloft et Wrath of Ashardalon. L'intérêt pour moi réside dans le fait que le jeu peut se jouer en solitaire. La boite est bourrée de matériel : une quarantaine de figurines plastiques (dont Artemis!), des tuiles reproduisant l'Outreterre, des cartes de trésors, monstres, etc., des pions et des marqueurs à gogo. Le jeu est assez simple et plutôt dur (surtout seul) et au final assez plaisant malgré un certain côté répétitif (surtout en solitaire). La possibilité de jouer des héros (Bruenor, Catti-Bri, Wulfgar, Regis, ...) et des vilains permet de laisser l'aspect collaboratif de côté  et de se faire de mauvais coups entre joueurs.

Malgré le prix, cela reste un bon achat qui me fait voyager dans les Royaumes Oubliés.

dimanche 27 novembre 2011

Campagne AMJH 2011/2012

La campagne Heavy Gear à l'AMJH s'était terminée un peu brutalement. Les anciens joueurs souhaitent reprendre la règle et repartir en campagne mais dans un cadre beaucoup plus simple et nécessitant moins de préparation et de bookeeping. Nous allons aussi en profiter pour tester les règles du Field Manuel - Core Rulebook Revised. Pour la campagne j'envisage les principes suivants qui sont nettement orientés vers sur le principe d'une ligue.
  1. La campagne se situe en 1937 (4 ans avant le retour des envahisseurs terriens en 1941).
  2. Avant la campagne, chaque joueur choisit une faction : Nord, Sud, Peace River, PAK ou Leagueless (bandits ou mercenaires). Les joueurs peuvent choisir une organisation ou un régiment de renom et changer en cours et campagne (en revanche chaque joueur garde sa faction).
  3. Au début de la partie, les joueurs déterminent le scénario
    1.  Construction de l'armée
      1. Les joueurs se sont mis d'accord sur la Valeur de Menace de leur armée
      2. Pas de restriction sur le Niveau de Priorité
      3. Points de Commandement : Ld + 1 par tranche de 500 VM
    2. Mise en place de la table : Effets et évènements sont optionnels (simplification)
    3. Zone de déploiement
    4. Mission et Objectifs : 2 PO + 2 PO par tranche de 750 points (simplification : 2 ou 3 PO)
    5. Support (Frappe aérienne, Défense Antiaérienne, Points de Commandement, Infiltrateurs, Artillerie, Emplacements de Défense, Réserves) : Niveau de Priorité + 1 par tranche complète de 500 VM
    6. Déploiement : jet de Ld. Le vainqueur détermine qui se choisit la zone de déploiement et déploie en premier un groupe de combat. Les emplacements de défense comptent comme un groupe de combat.
    7. Bataille !. Le nombre de tours de jeu : 4 + 1 par tranche de 1000 VM
    8. Pour déterminer le vainqueur, on calcule le nombre de PV obtenu pour chaque force. La force avec la plus haute proportion d'objectifs accomplis est le vainqueur de l'engagement (PV/PO en %). En cas d'égalité le joueur avec le Niveau de Priorité le plus faible remporte la partie. 
  4. Le vainqueur gagne 1 Point de Campagne.L'accumulation des PC permettra de déterminer le vainqueur.
Sur la suggestion de Bruno, je pense proposer une carte à hexagones avec des zones identifiées proposant des scénarios spéciaux conçus à l'avance accessibles en fonction des PC obtenus.  Idée à creuser.

Une après-midi au club

J'ai passé mon après-midi au club de l'AMJH pour une fois sans jouer. J'avais prévu du Dystopian Wars ou du Dust Tactics mais les parties ne purent se faire. Aussi j'ai butiné de table en table pour casser les pieds aux autres joueurs ou profiter des échanges lors des parties. 

Il y avait de la diversité : du Force on Force 2GM (autant j'adore ce jeu, autant la période m'ennuie de plus en plus), du SAGA (maintenant je suis sur que ce jeu de plateau n'est pas pour moi -- j'aurai du écouter tous ceux qui n'en disait pas le plus grand bien au lieu d'acheter la règle sur un coup de tête .... et ne parlons pas des dés qui aiment voyager), du Flames of War (pas un mauvais jeu mais avec un marketing agressif qui me rappelle les Gros Woleurs), de l'Eden (voilà un jeu français qui dure : bravo) et de l'Infinity.

J'ai surtout suivi Infinity car au final je reste attaché à ce jeu qui à mon humble avis s'est un peu perdu en route avec des effectifs trop nombreux et un surenchère constante dans la technophilie. Et je me dis que je me laisserai tenter s'il fallait y rejouer (même s'il me reste bien peu de figurines).

dimanche 20 novembre 2011

[Dystopian Wars] Les chantiers de l'Antartique marchent à fond

Je me suis lancé dans les eaux froides pour peindre le reste de ma flotte. J'ai essayé d'utiliser des encres pour donner du relief mais au final cela ne donne pas grande chose de plus. 

En revanche, j'aime bien le vert-bleu que je trouve plus original et Steampunk que le vert précédent trop militaire à mon goût. Il me reste encore à peindre 7 vaisseaux, sans compter les drones. Allez au boulot.



mercredi 16 novembre 2011

[Dust Tactics] Deuxième partie par internet


Après une première expérience probante, j'ai refais une partie sur internet avec JMD. Cette fois-ci il s'agissait du scénario 7 d'Opération Seelöwe où les troupes doivent prendre les bâtiments (chaque unité présente dans un bâtiment rapporte le double de son budget en points de victoire). 


J'étais tellement accaparé par ma nouvelle webcam que j'ai négligé le scénario et je me suis présenté avec des blindés lourds US dont de l'artillerie. En face mon adversaire allemand alignait entre autre, des gorilles, des zombies, des pionniers et des vilains en armures lourdes accompagnés par Lara. Je me suis fais massacré.


Du coup comme je devais jouer au club de l'AMJH dans la foulée, j'ai récupéré la liste d'armée allemande et la liste d'armée US que JMD avait préparé pour le scénario, au cas où. La partie fut acharnée et au final, le joueur allemand a gagné mais de quelques points seulement. L'infanterie US équipée de lance-flammes est tout à fait pertinente. Son côté Fast associé aux troupes de saut avec un mouvement de 2 sont parfaits pour prendre rapidement pied dans les bâtiments.

Les zombies sont des proxies AT-43

vendredi 11 novembre 2011

[Dystopian Wars] Premier modèle peint

Je me suis lancé dans Dystopian War et pas forcément par le plus facile. Au lieu de peindre une petite frégate, j'ai peins un porteur de drones. En effet j'ai acheté le blister avant de recevoir ma commande de Covenant of Antartica. 


Finalement je trouve le vert un peu trop classique et je vais utiliser pour la suite de ma peinture, un vert plus clair tirant sur le bleu. Ayant reçu ma commande, je les ai monté, sous-couché et commencé la peinture.

mardi 1 novembre 2011

[Dust Tactics] Figurines peintes

J'ai participé à un concours de peinture sur le forum de Dust Tactics France où je suis arrivé bon dernier. Malgré ce camouflet pour mon égo démesuré, je vais quand même mettre les photos de mes figurines peintes.