vendredi 16 octobre 2020

[Sellswords and Spellslingers] Derniers tests ... et verdict


Avec le scénario où il faut sauver des villageois des griffes d'affreux monstres, j'ai complété ma série de tests de Sellswords. D'ailleurs j'ai relevé quelques imprécisions dans le positionnement des monstres et je les ai communiqué à l'équipe de traduction (qui est très réactive et m'a confirmé que mes hypothèses étaient les bonnes).


Les choses se passaient très bien grâce aux boules de feu, j'allais rouler sur les orques et finirent le scénario en deux temps trois mouvements...et...puis...


...deux jets d'activation ratés et une horde apparait et le mage est pris dans une embuscade. Je suis quand même sorti vainqueur en ayant sauvé un des villageois.

Le verdict est sans appel : le jeu est bien pensé, amusant et se renouvelle à chaque partie. Maintenant c'est sur j'ai trouvé le jeu qu'il me fallait pour mes parties solos (ou en collaboratif).



vendredi 9 octobre 2020

[Sellswords and Spellslingers] Confirmation des premières impressions


J'ai rejoué ma première partie test à plusieurs reprises pour évaluer l'impact du hasard sur le jeu et notamment sur le positionnement aléatoire des monstres. Du coup les parties varient et le joueur doit s'adapter et  composer aussi avec l'aléatoire de l'activation. C'est parfois frustrant mais souvent amusant.  Décidément SS est une excellente surprise.

J'en ai profité pour faire une espèce de Character Builder sous excel. J'aime bien me livrer à cette excercice car cela me permet de défricher et déchiffrer les mécanismes de création. C'est assez rustique. C'est ici.

lundi 5 octobre 2020

[Sellswords and Spellslingers] Premier test


Grâce à JMD j'ai découvert Sellswords and Spellslingers, un jeu de figurines en mode coopératif qui a été conçu aussi pour se jouer en solo. Cet article aurait eu tout aussi bien sa place dans mon blog sur le jeu de rôle tant ce jeu s'y prête avec ses personnages-joueurs dont en devine les classes en filigrane, son bestiaire sans équivoque (orc, troll, etc.) et son ambiance D&Desque.

Le jeu a été écrit par Andrea Sfiligoi, une veille connaissance puisque j'avais officiellement traduit en français la première version de Song of Blades and Heroes. Depuis j'avais un peu perdu de vue le travail d'Andrea et je suis ravi de découvrir son nouveau jeu.

J'ai dégrossi les règles en jouant un peu pas à pas, écrit une petite aide de jeu pour faire la liste des actions, amorcer une feuille de personnage sous excel, et lu la règle de bout en bout. Et maintenant je me lance dans ma première vraie partie.

Trois aventuriers, un chevalier vaniteux, un elfe lanceur de boules de feu et une archère elfe se lance dans un village envahit par des orques avec pour objectif de le traverser pour sortir vers le nord.

Affaire à suivre...

mercredi 29 juillet 2020

[The Elder Scrolls: Call to Arms] Premier test


Grâce à Jason le Peintre, JC et moi avons pu tester The Elder Scrolls: Call to Arms le jeu d'escarmouche qui se passe dans le monde de Tamriel que j'ai exploré jadis grâce aux jeux vidéos de la série The Elder Scrolls. Jason avait lu les règles et peints les figurines, nous n'avions qu'à nous asseoir et jouer. Un vrai confort.

Je jouais les héros de la rébellion Stormcloak tandis que JC avait pris en main le destin de la Légion Impériale. Les bandes étaient composées de 2 héros avec leur carte de profil détaillé, leur équipement et de 3 partisans (moins détaillés). J'avais un guerrier et un archer alors que JC jouait un militaire et un sorcier adepte des boules de feu (quiconque  connait JC ne s'en étonnera pas).


Je vais aller droit au but : je me suis pris une branlée mémorable car je me suis retrouvé très vite en surcharge cognitive devant gérer les trésors, les objectifs, les Daugr et leurs camarades squelettes et surtout la légion qui avançait 4 par 4, armée jusqu'aux dents, prête à bondir.  Je me suis mal positionné, j'ai mal joué, j'ai attiré les monstres et très vite je fus distancé aux points de victoire par JC le vil suppôt de l'empire.


Le matériel est agréable, le livre de règles est bien présenté et illustré avec des schémas et des exemples adaptés. Les cartes de profils et d'équipement sont bien pensés je trouve. Les dés spéciaux sont lisibles. Je suis en revanche moins séduits par les figurines. 

Même s'ils sont classiques, les mécanismes de résolution sont très réussis et m'ont séduit, rendant ma défaite moins douloureuse. Les figurines disposent de deux actions (se déplacer, tirer, combattre, se cacher, etc.) et elles sont activées à tour de rôle. L'originalité réside dans l'usage des dés spéciaux lancés pour réussir n'importe quelle action : un d20 blanc numéroté de 1 à 10 mais avec des réussites et échecs critiques, des d6 verts qui facilitent la réussites des actions et des d6 de couleurs (jaunes, rouges et noirs) pour les effets en combat. Nous avons découvert le mode bataille et je sais qu'il existe un mode Delve qui permet d'explorer un donjon à la recherche de loot. Cela m’intéresse car apparemment on peut y jouer en solo. J'ai moins apprécié le nombre de pions utilisés qui "salissent" un peu la table et rendent les choses parfois confuses.

J'ai envie de refaire une partie maintenant que je sais à quoi m'attendre, probablement avec des enjeux plus simples.

vendredi 17 juillet 2020

[Godtear] Nouveaux champions


Afin de jouer au format standard de 3 champions vs 3, j'ai acheté deux boîtes d'extension : Blackjaw, The Sweeping Flame et Rangosh, Scourge of the Broken Plains. Avant de me lancer dans une partie à 3 champions, je vais tester ces deux poètes pour voir ce qu'ils ont dans le ventre et comprendre leur gameplay.


Le champion orque a été mis hors de combat mais il s'est bien repris et à fini par remporter la partie.

mardi 7 avril 2020

[Moonstone] Roll20


Aujourd'hui partie de Moonstone ... mais avec Roll20. Jason le Peintre a fait un gros travail de mise en place (tokens, cartes de combat et cartes d'Arcanes et même la réglette officielle). Cela a parfaitement fonctionné et surtout nous avons eu l'impression de faire une partie de Moonstone et non un ersatz numérique.




samedi 28 mars 2020

[Polyversal] Peinture en masse

Après un premier test réussi de Polyversal, j'ai peint du 6m et même repeint certaines de mes veilles figurines.

Voici dans un premier temps les figurines "officielles" du jeu.


OPFOR A










MERC









vendredi 27 mars 2020

[Godtear] 2 champions contre 2 en solo


J'ai un peu fait le tour des parties à 1 champion contre 1 champion; le gameplay de chaque faction est maintenant clair pour moi. Le format nominal est de 3 champions contre 3 mais comme je n'ai que 4 bandes, j'ai commencé à jouer 2 champions contre 2 (toujours en solo).


Le jeu devient très différent avec de nouvelles combos potentiels mais j'arrive à la limite de l’intérêt à jouer à Godtear en solo car cela devient plus compliqué à 4 champions de s'incarner dans chacun d'entre eux. Peu importe, j'aime beaucoup ce jeu et j'ai envie de le faire tester.

jeudi 26 mars 2020

[Carnavale] La Tour Orange


En attendant de jouer (je me demande bien pourquoi) j'ai repris le montage et la peinture des bâtiments TTCombat. La première est la tour Crisostomo.

Pour les portes j'ai choisit de les rendre "amovibles".



dimanche 15 mars 2020

[Godtear] Découverte


Cela faisait un moment que je cherchais un jeu de figurines facile et rapide à mettre en place pour jouer en solo des parties rapides. Cela impliquait peu de figurines, un plateau de jeu qui remplace la table de jeu et les décors. Je pense avoir trouvé ce que je cherchais avec Godtear qui vient de paraître en français. J'ai pris les deux starters, The Borderlands et Eternal Glades car malgré la redondance du matériel, cela me permettait de disposer de 4 bandes avec des gameplays différents.


J'ai fait 2 parties avec les 4 factions. Le jeu est bien sympathique, simple à appréhender mais pas si simple à exploiter. Le joueur doit se couler dans le gameplay de son Champion et des ses troupes et cela peut prendre quelques parties avant de les exploiter au maximum.


J'avais en arrière-pensée la volonté de réutiliser les figurines pour le jeu de rôle...vu la taille des Champions ce ne sera pas aisé...mais peu importe. Le matériel est de qualité et finalement le prix des starter sets est raisonnable (enfin bon).