vendredi 27 décembre 2013

|Warmachine] Le projet avance...


La preuve : j'ai tout monté et sous-couché. Lorsque j'ai ouvert les boites, je me suis fais peur tout seul en regardant la multitude de petites pièces. Cela dit, monter les Warjacks était un excellent exercice pour contribuer à la rééducation de ma main fracturée. L'exercice fut un jeu d'enfant car les pièces s'ajustent parfaitement; en revanche il faut une colle appropriée du genre cyanolit pour ce type de plastique des Warjacks.


Les troupiers en métal ont aussi été faciles à monter, les bras et les épaulières s'ajustant aisément.
Enregistrer un commentaire