lundi 14 janvier 2013

[SAGA] Premier test (enfin)

Les Dark Ages représentent de loin ma période historique préférée. Aussi, lorsque la règle SAGA a pointé le bout de sa hache, c'est tout naturellement que j'ai acheté le jeu que j'ai reçu rapidement à l'inverse des dés spéciaux.

J'ai lu la règle et j'ai assisté à plusieurs démonstrations...et puis j'ai rangé le tout dans ma bibliothèque ludique. Même si le jeu est fait avec sérieux, je n'ai pas accroché à la mécanique que j'ai trouvé bien pensée mais au final très artificielle.  Idem pour le ton avec lequel est écrit le jeu qui ne m’immergeait pas dans les landes brumeuses des ages sombres. Au final, j'avais réellement l'impression de voir un jeu formaté pour le tournoi.


Ce dimanche, j'ai eu l'occasion de tester réellement la règle sous la houlette d'un joueur expérimenté (Michel Gauthey). J'ai donc sorti mes vikings de leur Valhalla pour les mettre face à des Normands. Nous avons joué à 2 contre 2 et donc partager les 6 points d'armée. La partie s'est déroulée de manière étrange avec un général Normand chargeant tout et n'importe quoi dès le premier tour (avoir l'initiative semble assez primordial au regard des distances d'engagement assez faible). D'ailleurs il a fait le gros du travail. Si au départ, il est plaisant de trouver les combinaisons les plus adaptées pour soi et contre l'ennemi, très vite, on se retrouve avec peu de dés et donc peu de possibilités tactiques; certainement parce que nous n'avons joués dans l'épure de la règle.


L'aspect stéréotypé des armées est bien présent mais parfois un peu trop même si le joueur peut composer assez librement son armée. Il faut connaitre sa planche de combos et celle de l'adversaire et ensuite tout me semble assez mathématique à ceci prêt que le hasard semble jouer un rôle important : après quelques tours mon général a chargé le général ennemi et je l'ai emporté sans réellement comprendre pourquoi. Le côté mécanique huilée peut sembler antinomique avec le sentiment de s'en remettre au hasard mais c'est bien ce qu'au final je retiens de SAGA.


Maintenant le jeu me semble intéressant à jouer en campagne avec des parties rapides et du fluff autour, car au final malgré les petites règles pour différencier les armées, SAGA me semble plat sans réellement de caractère.


4 commentaires:

perno a dit…

Houlà ! Je te trouve bien sévère sur ce coup là ! Je comprends ta déception quant à l'esprit du jeu qui n'a d'historique que le nom mais tout de même !
Donne sa chance à SAGA of Aarklash à l'occasion. Les armées y sont moins lissées et le thème plus en accord avec la mécanique. ;)

Raskal The Raskal a dit…

Ma sévérité est à la hauteur de la déception de mes attentes. Je pense que le fond de mon désappointement est basé sur le fait que jeu est comme il a été conçu et non comme j'aurai aimé qu'il le soit (j'en attendais beaucoup...certainement trop).

J'admire le travail effectué sur SoA, c'est très professionnel. Si j'arrive à motiver quelqu'un pourquoi pas le tester !

el frances a dit…

Je trouve Saga agréable à jouer mais on est effectivement loin d'un jeu de "stratégie" pur. Ce qui me plait dans ce jeu c'est justement le caractère aléatoire : tu ne fais pas ce que tu veux quand tu veux... Cela change un peu des jeux avec de plus gros effectifs. C'est le côté escarmouche qui est attrayant. J'attends la règle pour l'Empire que Studio Tomahawks doit prochainement sortir...

Raskal The Raskal a dit…

C'est vrai que le caractère aléatoire permet d'avoir des parties qui se renouvellent. En revanche il faut accepter la frustration (du genre 4 berserkers qui chargent des troupes de seconde zone et qui finissent transpercer de part en part).