jeudi 14 juillet 2011

[In The Emperor's Name] C'à a le goût de 40K...

Autant je n'aime pas le système de jeu de 40K (toute version confondue)...autant je n'aime pas leur univers  gothique et puéril (qu'il est bon parfois de déverser son fiel d'autant plus que j'y ait joué pendant de longues années, mais il s'agit surtout d'une private joke). En revanche j'apprécie toujours une bonne règle quelque soit l'univers sous-jacent.

Craig Cartmell vient de sortir une règle d'escarmouche permettant d'exploiter les figurines de GW mais, Ô Hérésie, pour la société anglaise...gratuitement. On peut la télécharger sur le blog Gawd'elp us Games. Ainsi les joueurs vont prendre en main le destin d'un héros et de sa suite composée de 5 à 10 figurines. Le jeu est destiné à la base pour qu'un Inquisiteur et sa suite affronte un vil Agent du Chaos et sa horde maléfique d'adorateurs. Au-delà des ces deux factions, d'autres possibilités sont offertes : Schartzie et sa Garde Impériale, des Gros Bourrins en armure énergétique, des Pétasses en armure énergétiques, des Chasseurs de tout ce qui n'est pas humain, des Traitres de toute sorte, des Tau, des Orques asexués. Mais ma préférence va aux marchands louches (les fameux Rogue Traders).

 Exemple de partie sur le blog de The Saxon Dog's Kennel

Je n'ai pas testé la règle mais à la lecture, la règle n'amène rien de nouveau sur le plan du jeu mais semble aboutie et simple. En revanche la partie metagame est bien développée avec un système de campagne où un Inquisiteur va affronter dans un série de missions tout en panel d'ennemis divers et variés (un Inquisiteur ennemi, la Garde Impériale, Gros Bourrins en armure énergétique de tout bord, des Pétasses en armure énergétiques,des Tau, des Orks, des Nains, etc.).

Reste à vouloir jouer dans cet univers mais le système de campagne me séduit, alors...


Enregistrer un commentaire